Palais oriental miniature

Cet article aborde la réalisation d’une illustration basée sur un décor architectural onirique imaginé de toute pièce par moi-même.

Cette création originale s’inscrit dans un cycle thématique que je souhaite développer autour de plusieurs constructions miniatures (allant du château médiéval occidental, au temple grec antique en passant donc par un palais oriental arabo-perse, qui est le sujet principal de cet article…).

Le choix esthétique s’appuie en grande partie sur une modélisation 3d minimaliste et synthétique, avec une utilisation réduite en nombre de polygones (low-poly).

Ces réalisations pastichent allègrement des archétypes de constructions réelles en les synthétisant, j’y vois un point commun avec les jeux de Lego ou tout autres jeux de construction basés sur des briques modulaires. Ces mini architectures ont aussi pour point commun d’être des constructions « flottantes » sans attache physique avec un sol ou un environnement, comme pour renforcer l’aspect onirique et irréel.

Ces illustrations ont une certaine vocation à développer l’imagination et l’exotisme, à laisser l’esprit s’évader.

 

Recherches visuelles & graphiques

 

Avant le dessin et la modélisation, le début du projet est dédié à la recherche de références visuelles liée à la thématique choisie.

Pour le cas présent, le palais de l’Alhambra à Grenade, a servi de source centrale : pour le raffinement de la construction des volumes, des arches et des colonnades, mais également des bassins encadrés de végétation et l’ornementation….
Il y a un grand usage de la répétition géométrique et des motifs abstraits, même pour les moindres petits détails. les stalactites par exemple, qui décomposent les arches sont comme de multiples prismes où le regard se perd.

 

mozaique-références
Détails en mosaïque de quelques unes des photo utilisées durant mes recherches. Quelques lieux présents : l’Alhambra de Grenade, la mosquée-cathédrale de Cordoue, la citée de Samarcande…

 

Toujours en Espagne (qui fut au moyen-âge un lieu de croisement culturel entre l’Orient et l’Occident), La mosquée-cathédrale de Cordoue (Mosque–Cathedral of Córdoba, Mezquita-catedral de Córdoba) est une autre de mes sources d’inspiration : les arches doubles, les rayures rouges, les créneaux dessinant la ligne de crête des murs extérieurs, les arches quasi rondes en fer à cheval… sont des éléments marquants.

L’intérieur est composé d’un grand nombre de colonnes fines très rapprochées donnant une certaine densité à l’espace.

 

palais-oriental_croquis_n&b
croquis original au feutre.

 

Mais il manquait un peu de couleurs et de dépaysement à mon goût. Je me suis donc orienté vers un horizon bien plus éloigné géographiquement… en portant mon regard vers l’antique citée de Samarcande (Samarkand) en Ouzbékistan.

La grande richesse de ces mosaïques de faïences polychromes, et en particulier les divers bleus employés pour les dômes, sont remarquables. Ces dômes turquoises frappent l’imaginaire et sont fortement associé à cet orient proche de l’Asie et lié à l’ancien monde perse. La présence de balcons avec des arches en ogive, rythmant les façades intérieures va également m’inspirer.

 

palais-oriental_croquis
Mise en couleur du croquis à l’aquarelle. Les principales indications colorées seront conservées pour le rendu final.

 

Modélisation

 

La modélisation se développe à partir de volumes très simples représentant les différentes parties du bâtiment. Ces volumes basique servent à établir les proportions générales avant de modéliser les pièces et modules dans le détail.

Le but n’est pas de construire un bâtiment réaliste, n’y crédible, la liberté n’a de limite que dans la cohérence visuelle de l’ensemble.

Le corps principal est construit sur une plate-forme carrée en escalier, qui sert de gabarit et de plan d’organisation d’une cours fermée.
Les tours circulaires, toutes différentes, pour éviter une monotonie visuelle, ferment chaque coins du carré, en encadrant des colonnades sur 3 côtés.
La structure est aérée grâce aux colonnes fines, elles laissent le regard circuler et apportent de la légèreté à la construction.

 

palais-oriental_wip
Rendu test pour l’éclairage sur une modélisation provisoire.

 

Le dôme central, autour duquel s’organise la structure principale, est le plus imposant. Il sert de point de focal et de centre à la composition.

Le grand portail indique un accès et ouvre sur un parcours, que j’utilise pour étendre la structure sur des plates-formes secondaires en contre-bas. Ces plates-formes secondaires forment donc un parcours à étapes, en pente, qui conduit à un unique arbre fermant le chemin (cet élément unique peut-être considéré comme un deuxième point d’intérêt ou de focal).

 

palais-oriental-filaire_lueur-diffuse_logo
Le rendu filaire permet de visualiser la construction polygonale. Certains éléments sont construits d’un « bloc », d’autres de pièces juxtaposées et ajustées.

 

Rendus & couleurs

 

Mon idée pour la composition colorée est de faire ressortir quelques couleurs fortes sur un ensemble clair, en créant ainsi une hiérarchie visuelle.

Pour éviter d’avoir un rendu trop froid par la grande présence du blanc, j’utilise une teinte chaude légèrement rosée issue de l’éclairage principal.

 

 

palais-oriental_final_grand-format_N&B_75dpi_logo
Test de rendu en noir & blanc sur fond blanc.

 

Un rendu en noir et blanc aurait peut-être été un peu trop froid et austère et ne pas convenir totalement avec l’idée initiale d’onirisme…

Les sources d’éclairages secondaires ont pour but de déboucher et de colorer les ombres (en bleu et violet pâle). Elles contribuent ainsi à adoucir le rendu global et apporter de subtiles variations de couleurs.

 

palais-oriental_final_fond-rose_cadre-blanc
Fond en dégradé initial.

 

J’ai envisagé plusieurs types de fonds monochrome ou en dégradé… mais au final le fond blanc semble le plus approprié pour faire ressortir le bâtiment et la roche, légèrement teintés par l’éclairage.

Le but étant de proposer cette réalisation comme une illustration décorative imprimée sous forme de poster ou d’image encadrée. Le fond blanc peut faciliter l’intégration avec d’autres éléments dans un décor et permet d’éviter une surcharge de couleurs.

 

palais-oriental_final_fond-bleu_cadre-blanc
Le fond bleu est réalisé en post-production indépendamment de palais central.

 

palais-oriental_final_cadre-bleu-fondu
Rendu sur fond blanc fondu avec une bordure bleu ciel.

 

palais-oriental_final_grand-format_75dpi_logo
Rendu final sur fond blanc sans cadre.

 

Le photomontage de détails architecturaux est basé exclusivement sur des photographies provenant d’articles du site Wikipédia.org

Version de l’article en anglais, par Lorrie Joaüs : https://aperturestory.com/blog/2017/11/12/the-process-of-3d-modeling

La version imprimée en format poster de cette illustration est disponible ici : https://aperturestory.com/shop/oriental-low-poly-palace?category=Artprints

Réalisation, modélisation et rendu graphique par Guillaume Joaüs, octobre 2017.

 

 

Publicités