Montre Aphrodite – design & illustration

Pistoxenos Painter


Ce projet s’appuie d’abord sur la création d’une illustration, directement inspirée d’une peinture de céramique, réalisée par Pistoxenos (en activité à Athènes entre 480-460 av. JC).

Ce peintre athénien est contemporain de la transition entre 2 périodes clefs de l’art grec, entre l’archaïque finissant et le début de la période classique (véritable âge d’or esthétique qui débute au cours du 5ème siècle et se prolonge sur le 4ème siècle avant J.C.).
Durant cette période, les figures noires sont abandonnées et le dessin s’affine avec d’avantage de précision anatomique et d’expression.

L’animal représenté par Pistoxenos, n’est pas évident à identifier, Aprhodite peut être associé au cygne (bien que dédié à Apollon), mais il pourrait s’agir d’une oie servant de monture.

Le dessin d’origine est à figure rouge sur un Kylix (coupe à boisson) à fond blanc, conservé au British Museum. A noter que les fonds blancs sont rarement utilisés de part leur plus grande fragilité, mais mettent bien en valeur les polychromies, ils sont plus fréquents durant la période hellénistique qui suivra.

Ce qui m’a frappé à la découverte de ce dessin, c’est la très grande finesse d’exécution et la fluidité des lignes. Il symbolise, pour moi, clairement, une étape majeure de l’évolution du dessin antique, grâce à l’innovation du monde grec par rapport aux civilisations voisines, égyptienne et phénicienne.

 

Aphrodite bleue – Ἀφροδίτη


 

Aphrodite-bleue_photo_02
Croquis et début d’interprétation d’après l’observation de l’œuvre originale.

 

Comme souvent, je débute un projet par un croquis rapide sur carnet. C’est une étape d’analyse et de réflexion, voir de test.

Je n’avais pas encore l’idée de réaliser une montre à ce moment là, mais bien de faire une interprétation numérique du dessin antique.

Le fond est une peinture numérique réalisée très librement avec une idée de traitement abstrait, pour mettre en valeur le dessin au trait, et apporter une dimension plus personnelle à l’illustration.

 

Aphrodite-bleue_illustration_fond-ecume-ciel
Fond numérique peint à la main. L’idée du fond bleu vient directement de la 1ère expérimentation à l’aquarelle sur le carnet de dessin.

 

Mais cette abstraction jouant sur la profondeur des bleus rehaussés de blancs, est évidemment une évocation à la fois de l’océan d’où nait la déesse, mais aussi d’un ciel bleu nuit étoilé, où l’oiseau s’envole.
L’écume blanche (aphrós) et les nuages se confondent, dans cet espace circulaire où les éléments aquatique et aérien se mélangent.

 

Aphrodite-bleue_illustration_130718_02
Intégration du dessin numérique avec le fond précédent.

 

L’intérêt de la peinture/dessin numérique, est de pouvoir juxtaposer librement des calques séparant comme ici, le dessin au trait de la déesse du fond peint. Cette souplesse permet une grande amplitude de variations.

 

Aphrodite-bleue_illustration_130718_01
Version finale avec apport de teintes bleutées supplémentaires sur les personnages.

 

Design de montre


 

L’idée d’intégrer cette illustration à un support est venu progressivement, notamment par la forme du fond. La forme circulaire du cadran d’une montre bracelet se prête bien à cet exercice.

 

montre_aphrodite_02
Première modélisation 3D et test de mise en place du fond peint. Le motif sur le bracelet est une évocation de tissu plissé.

 

montre_aphrodite_03
1er essai de déclinaison du concept. Avec 3 types de fonds pour les cadrans.

 

montre_aphrodite_06
La forme du cadran extérieur a évolué, il évoque des faisceaux juxtaposés et resserrés par un lien, pour accueillir la boucle d’attache des bracelets.

 

montre_aphrodite_08
Secondes versions des 3 couleurs, avec une nouvelle variation du type de bracelets.

 

Pour les versions finales j’ai opté pour un bracelet à motif vagues en relief, je le trouve plus intéressant et cohérent par rapport au sujet. La matière gomme monochrome évite la surcharge visuelle de l’ensemble.

Le dessin utilisé reste le premier tracé, simple et épuré, sans l’apport des nuances de couleurs de l’illustration finale, ceci pour garder une certaine visibilité sur le cadran.

 

montre_aphrodite_11
Figure à ligne noire sur fond de marbre blanc.

 

montre_aphrodite_13
Dessin or sur le fond peint.

 

montre_aphrodite_14
Couleur cobalt intense pour le fond du cadran comme le bracelet. Le dessin ressort particulièrement bien dans cette ultime version.

 

Ce projet fut l’occasion pour moi de réunir des passions qui peuvent sembler antinomiques, au premier abord, à savoir le design d’objet, l’antiquité et l’illustration. Cette complémentarité peux être intéressante à exploiter dans de futurs projets.

Il illustre aussi le fait qu’une idée ou une expérimentation peut apporter des rebonds et des embranchements inattendus lors du processus de création.

 

Tout le contenu,  les images et les concepts présents dans cet article sont des créations exclusivement originales et personnelles.

 

Guillaume Joaüs, 23 juillet 2018

 


 

Pour suivre mes créations :

https://www.instagram.com/guillaume.graphic.art/

ou

https://www.facebook.com/guillaume.graphic.art/

Publicités